Retour sur le début de la Saison 2 de La Servante Ecarlate

La saison 2 de La servante Écarlate vient à peine de commencer depuis fin avril. Pourtant, la série a déjà été renouvelée pour une saison 3. Pour le moment, deux épisodes de la série ont été diffusés et permettent de se faire une idée de la suite. Je vous propose donc de faire le point sur les 2 premiers épisodes de La servante Écarlate. Bien entendu, un risque élevé de spoilers étant présent dans cet article, il vaut mieux avoir fini de voir la première saison avant de le lire.

handmaids_s2_teaseart_horiz_vierge-1

La saison 2 a débuté le 25 avril sur Hulu avec un casting inchangé par rapport à la première saison. La saison 2 s’affranchit du roman de Margaret Atwood puisque la fin de la saison 1 était la même que celle du roman. Cependant, la série avait développé pas mal d’éléments par rapport au roman (le devenir de Luke, époux de June, le destin d’autres personnages comme De Glen) pour pouvoir continuer sur ce chemin. Il faudra voir par la suite si cela sera suffisant pour plusieurs autres saisons ou si la série ne devrait pas s’arrêter avant.

Le premier épisode était centré sur la fuite de June grâce à l’aide de Nick, son amant et père de l’enfant qu’elle attend. Ce premier épisode contient son lot d’images difficiles à regarder dans le but de montrer la cruauté dont peut faire preuve la république de Gilead et surtout tante Lydia. Le casting est toujours aussi excellent, que ce soit Elisabeth Moss dans le personnage de June, mais également Ann Dowd dans le rôle de tante Lydia, détestable à souhait. L’épisode se termine sur une réplique marquante de June: « Mon nom est June Osborne. Je suis libre ». Liberté réelle ou fuite en avant, la suite nous le dira.

Le second épisode est assez différent du premier puisqu’il permet de découvrir un lieu souvent mentionné auparavant : les colonies, des camps de de travaux sur des terres toxiques et radioactives. Seules les femmes sont envoyées dans les colonies et les tantes sont là pour les mener à la baguette (électrique). Cet épisode permet de revoir Emily alias  De Glen puis De Steven, personnage très intéressant et attachant. La série utilise toujours des flashbacks pour montrer les moments clés de la vie des personnages avant l’horreur. Le destin d’Emily est plus que tragique. Les différents flashbacks qu’ils concernent June ou Emily permettent de mieux comprendre les débuts du régime de Gilead. Visiblement, cela va continuer dans le reste de la série d’après son producteur Bruce Miller : « Nous sommes en mesure de voir comment est né Gilead ».

Pour le moment, cette saison 2 est toujours aussi percutante et addictive. Les bons points  de la première saison sont toujours là et Margaret Atwood reste au poste de conseiller sur la série.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :