Ondes Futures : semaine du 14 au 20 avril 2018

Ondes Futures, une télé et une radio résolument SFFF !

Chaque semaine, la rédaction de Futurs présents vous présente sa sélection de programmes SFFF pour ne plus jamais vous endormir devant la petite lucarne ou au volant.

Arte vous offre une ballade sur Pluton et s’interroge sur le transhumanisme;
TMC envoie un sorcier se confronter à Celui dont on ne doit pas prononcer le nom;
France 4 vous narre La petite histoire des superhéros, ou comment grâce à un simple maillet devenir un superhéros;
Et TFX ordonne à l’USS Enterprise de bannir les ténèbres.

 

Samedi 14 avril, Arte, 07h05 – 07h50

Cosmos, une odyssée à travers l’univers : Le premier génie

05

Documentaire réalisé par Brannon Braga, Ann Druyan, 2014
https://www.arte.tv/fr/videos/078132-010-A/cosmos-une-odyssee-a-travers-l-univers/
Un voyage au long cours dans le temps et l’espace à la découverte des mystères de notre Univers, en compagnie de l’astrophysicien Neil deGrasse Tyson. Au sommaire de ce dixième épisode : un voyage dans l’Angleterre du XIXe siècle en compagnie de Michael Faraday, l’inventeur du moteur et du générateur.
Plus de trente ans après Cosmos, remarquable série de vulgarisation scientifique créée par l’astronome Carl Sagan à l’intention du jeune public, cette série documentaire en treize épisodes en reprend le principe. C’est désormais l’astrophysicien Neil deGrasse Tyson qui, à bord d’un vaisseau imaginaire, nous guide à la découverte de l’espace ou à la rencontre de ceux qui l’ont exploré. Au sommaire de ce dixième épisode : un voyage dans l’Angleterre du XIXe siècle en compagnie de Michael Faraday, l’inventeur du moteur et du générateur.

 

Samedi 14 avril, France Culture, 16h – 17h

L’homme pourra-t-il s’adapter à lui-même ?

4

Diffusé sur France Culture dans l’émission La conversation scientifique
https://www.franceculture.fr/emissions/la-conversation-scientifique/ce-quon-sait-ce-quon-ne-sait-pas-55-lhomme-pourra-t-il-sadapter-a-lui-meme
D’aucuns nous annoncent que la médecine la plus sophistiquée, couplée aux technologies les plus nouvelles, préparent l’avènement d’un homme dit « augmenté », dont nos ridicules limites actuelles peinent à concevoir l’étendue des facultés, notre seule gloire étant de concourir à l’avènement de cette nouvelle espèce qui portera sur nous un regard de pitié condescendante et incrédule.
D’autres nous expliquent au contraire que ce n’est pas cela du tout ce qui se profile à l’horizon, que l’homme en réalité stagne, sature, qu’il n’est pas capable de s’adapter à ce qu’il est lui-même devenu, ni aux modifications de l’environnement qu’il a lui-même provoquées. Que même averti, éclairé, sermonné, il continuera par exemple à saccager les ultimes ressources naturelles. Bref, que c’en sera bientôt fini de ce que Romain Gary appelait « l’affaire homme ».
La question est : qui a raison ?
Nous en parlons avec Jean-François Toussaint, pionnier dans le domaine de l’imagerie fonctionnelle cardiaque, professeur de physiologie, puis cofondateur et directeur de l’IRMES, l’Institut de Recherche bioMédicale et d’Epidémiologie du Sport.

 

Samedi 14 avril, France 5, 16h10 – 17h45

Qui a tué Néandertal ?

Qui a tué Néandertal ?

Documentaire réalisé par Thomas Cirotteau, 2017
http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/qui-a-tue-neandertal,122193090.php
Plus la paléogénétique progresse, plus elle se heurte à des énigmes. Les gènes ne fournissent que peu d’informations sur les modes de vie de nos ancêtres. Retour à la période glaciaire, avec le spécialiste d’archéologie expérimentale, Marek Thomanek.

 

Samedi 14 avril, M6, 21h – 03h15

X-Files – Saison 11 – Ep.05-06-07-08

x-files saison 10

Série réalisée en 2016 par Chris Carter
Treize ans après la fermeture du département des affaires non-classées au FBI, Walter
Skinner recontacte Fox Mulder et Dana Scully à la demande de Tad O’Malley. Célèbre
théoricien du complot et présentateur d’une émission sur Internet, O’Malley sollicite
l’expertise de Mulder avant de révéler publiquement un complot gouvernemental consistant à utiliser, depuis l’affaire Roswell, les technologies extraterrestres contre les humains…

 

Samedi 14 avril, Arte, 22h15 – 23h10

Odyssée Pluton

11156_vod_thumb_85820-hd

Documentaire réalisé par Terri Randall, 2015
https://www.arte.tv/fr/videos/063623-000-A/odyssee-pluton/
De 2006 à 2015, la sonde New Horizons a parcouru plus de 4 milliards de kilomètres pour rejoindre Pluton. Récit d’une odyssée aussi périlleuse que fascinante, à travers des interviews des membres de l’équipe scientifique dont Alan Stern, le responsable de la mission et de splendides vues numériques de l’espace.
Le 19 janvier 2006, la Nasa mettait la touche finale à un projet colossal en faisant décoller une sonde chargée de fournir la première reconnaissance de Pluton et de ses satellites. Le voyage, prévu pour durer neuf ans, ne s’achèvera réellement qu’en 2030 : après Pluton, la sonde New Horizons doit encore explorer la ceinture de Kuiper, anneau de débris et d’astéroïdes qui délimite notre Système solaire…
Située à 4,77 milliards de kilomètres de notre planète, soit trente-deux fois la distance entre la Terre et le Soleil, Pluton, découverte en 1930, a toujours eu une place à part dans le cœur du public, notamment américain. Sa distance en a fait un objet de fascination, sentiment qui s’est mué en soutien sans faille lorsque Pluton a été rétrogradée au rang de « planète naine » en 2006. Ce documentaire retrace les péripéties du voyage de la sonde, du suspense face aux dangereux champs de débris jusqu’à l’attente anxieuse des premiers clichés, à travers des interviews des membres de l’équipe scientifique – dont Alan Stern, le responsable de la mission – et de splendides vues numériques de l’espace.

 

Dimanche 15 avril, Arte, 08h – 08h25

Remue-méninges : La perspective forcée

01

Reportage réalisé par Cathy Baker, 2016
https://www.arte.tv/fr/videos/078134-002-A/remue-meninges/
Que se passe-t-il quand nous avons la berlue ? Une série en treize épisodes sur les phénomènes optiques, acoustiques ou psychologiques qui trompent nos sens. Dans ce numéro : les tours de magie, les objets impossibles, comme l’escalier infini, la paréidolie, qui nous fait voir des visages sur des objets ou des paysages, la tablette de chocolat infinie et la lévitation.
La série Remue-méninges décrypte les illusions d’optique, acoustiques ou psychologiques dont nous sommes les victimes amusées. Aujourd’hui : la perspective forcée, qui consiste à intégrer un élément à l’avant-plan d’une image pour lui donner de la profondeur ; les liquides non newtoniens, qui changent de viscosité selon la pression qu’on exerce sur eux ; les miroirs infinis ; les numéros des fakirs sur les planches à clous ; et un portrait de Merian C. Cooper, réalisateur et créateur des effets spéciaux du King Kong de 1933.

 

Dimanche 15 avril, Arte, 13h20 – 15h35

Allemagne: naissance d’un pays

11

Documentaire réalisé par Stefan Schneider, 2014
https://www.arte.tv/fr/videos/045911-001-A/allemagne-naissance-d-un-pays-1-3/
De la formation géologique des territoires qui constituent l’Allemagne d’aujourd’hui à l’apparition du premier homme, retour sur trois cents millions d’années d’histoire.
Au temps des dinosaures : À l’origine étaient la mer et ses lagunes. Sous ce climat tropical, le sol se recouvre de fougères géantes et les fonds marins de buissons de corail. Sauriens, libellules ou mille-pattes, les animaux atteignent des tailles impressionnantes. Après la disparition des dinosaures il y a soixante-cinq millions d’années, les mammifères vont s’implanter durablement et connaître une évolution constante.
Le premier Allemand : Après la formation des Alpes et la naissance du Rhin, l’Allemagne connaît une période de glaciation il y a 2,6 millions d’années. Entre 700 000 et 200 000 ans avant notre ère apparaît l’Homo heidelbergensis – dont le crâne a été découvert en 1908 près de Heidelberg –, premier spécimen humain connu en Europe. Après cette époque, des éruptions volcaniques vont profondément modifier les paysages.
La fin de la vie sauvage : Vers 5 500 avant J.-C., la révolution néolithique les amène à se sédentariser et à inventer l’agriculture. Puis viennent les Romains qui finissent par coloniser le sud et l’ouest du pays, donnant naissance à de florissantes cités comme Mayence ou Cologne.

 

Dimanche 15 avril, France 4, 20h55 – 23h45

King Kong

King Kong, affiche

Fiction réalisée en 2005, par Peter Jackson
http://www.telerama.fr/cinema/films/king-kong,245193.php
L’ambitieux réalisateur Carl Denham n’arrive pas à obtenir le soutien de ses producteurs pour son dernier film. Afin d’éviter la saisie de ses bobines, il embarque avec toute son équipe sur un cargo. Il compte emmener son petit monde sur une île encore inexplorée pour y finir son oeuvre. Sur place, Denham tombe sur des indigènes agressifs qui kidnappent son actrice principale, la blonde Ann Darrow. Offerte en sacrifice, elle est emmenée dans la jungle par Kong, un gorille géant. Jack Driscoll, le scénariste, épris d’Ann, convainc ses compagnons de lui porter secours. Pendant ce temps, Ann comprend que le monstre peut aussi être capable de douceur. Carl Denham, qui voit son projet de film sombrer, espère capturer la créature pour la ramener à New York et faire fortune…

 

Dimanche 15 avril, 6ter, 21h – 22h25

Monstres et Cie

Monstres et Cie, visuel VOD.

Fiction réalisée en 2001, par Pete Docter, David Silverman, Lee Unkrich
http://www.telerama.fr/cinema/films/monstres-et-cie,58993.php
Grâce à un très ingénieux système de placards, une équipe de monstres, travaillant pour Monstres & Compagnie, pénètre toutes les nuits dans le monde des humains pour terrifier les enfants et récolter leurs hurlements. Ces cris de terreur sont ensuite transformés en énergie pour alimenter Monstropolis, une ville peuplée de monstres. Le Terreur d’élite le plus réputé s’appelle Jacques Sullivan, surnommé Sulli. C’est un énorme monstre à cornes à la fourrure verte parsemée de taches violettes. Il est souvent accompagné de Bob Razowski, un cyclope en forme de pomme verte. Mais une nuit, Sulli se rend compte qu’un des placards est mal fermé. Et, en ouvrant complètement la porte, il laisse entrer Bouh, une petite fille qui passe son temps à larmoyer…

 

Lundi 16 avril, France Inter, 16h – 17h

Les ondes gravitationnelles et la relativité générale depuis Einstein

04

Diffusé sur France Inter dans l’émission La Tête au carré
https://www.franceinter.fr/emissions/la-tete-au-carre
Avec Nathalie Deruelle, physicienne; Jean Pierre Lasota, directeur de recherche émérite à l’Institut d’Astrophysique de Paris

 

Lundi 16 avril, TMC, 21h – 23h35

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban

Affiche

Fiction réalisée en 2001, par Alfonso Cuarón
http://www.telerama.fr/cinema/films/harry-potter-et-le-prisonnier-d-azkaban,172245.php
Le dangereux sorcier Sirius Black s’est évadé de la prison d’Azkaban après treize longues années de détention. Son but : assassiner Harry. Pendant ce temps, le jeune sorcier fait sa troisième rentrée à l’école de magie de Poudlard. Harry s’est à peine mis en route pour Poudlard qu’il est attaqué par un Détraqueur, un gardien d’Azkaban lancé à la recherche du fugitif. Le Détraqueur tente d’aspirer son âme mais Ron et Hermione, qui veillent sur lui, l’aident à se tirer de ce mauvais pas. Les nouveaux enseignements sur la Défense contre les Forces du Mal ou les soins aux créatures magiques ne seront pas de trop pour aider le jeune magicien à affronter les dangers qui le guettent de toutes parts…

 

Lundi 16 avril, TMC, 23h35 – 00h50

Harry Potter : aux origines de la magie

06

Documentaire
Le 9 octobre 1998 sortait en France «Harry Potter à l’école des sorciers», premier volume des aventures du jeune héros. Depuis, la franchise est devenue culte avec 6 tomes supplémentaires, une pièce de théâtre et, bien entendu, 8 longs-métrages ayant remporté un grand succès. Le documentaire revient sur l’histoire de la saga créée par la romancière J.K. Rowling, avec des images tirées de l’exposition de la British Library à Londres, ainsi qu’une collection d’objets inestimables.

 

Lundi 16 avril, Arte, 01h40 – 03h15

Immortalité, dernière frontière

07

Documentaire réalisé par Sylvie Blum, 2014
https://www.arte.tv/fr/videos/054807-000-A/immortalite-derniere-frontiere/
Aux antipodes de la science-fiction, chercheurs et entrepreneurs veulent défier l’inéluctabilité de la mort. Un état des lieux passionnant de la quête de l’immortalité.
Avec les progrès de la médecine, le vieux rêve de l’immortalité vit une nouvelle jeunesse. Les avancées combinées de la biologie et du numérique pourraient-elles nous permettre d’en finir avec la mort ? À travers le monde, des scientifiques et des entrepreneurs se penchent déjà avec le plus grand sérieux sur la question. La cryogénie se perfectionne, et de nombreux défunts ont confié à des capsules en aluminium leur espoir de défier l’inéluctable. Le clonage, lui aussi, laisse entrevoir cette possibilité. Il suffirait de dupliquer numériquement son cerveau, pour le reproduire, après sa mort, dans un corps « augmenté ». Dans le même ordre d’idées, aux États-Unis, une scientifique a transféré les souvenirs et le passé de sa défunte compagne dans le système informatique d’un robot… Oui, l’avenir semble bel et bien rimer avec l’immortalité. Mais à quel prix ? Comment nos sociétés, déjà exsangues, pourraient-elles s’accommoder d’une explosion démographique ? Sans parler des multiples questions philosophiques entourant ce phénomène. L’immortalité est-elle d’ailleurs promise à tous ? Aux États-Unis, les villes de seniors, censées prolonger la durée de vie (comme Sun City, interdite aux moins de 65 ans), donnent une indication : seuls les plus fortunés y sont admis.
Qui sont ces transhumanistes, persuadés que le prochain stade d’évolution de l’homme sera la victoire sur la mort ? Des cryogénistes anglais à Dmitry Itskov, milliardaire russe ayant investi sa fortune dans la quête de l’immortalité, en passant par Google qui, flairant le jackpot, a engagé ses meilleurs chercheurs sur le sujet, les réalisatrices font le bilan de ces nouveaux espoirs et de leurs enjeux économiques, sociaux et éthiques. Avec cette question en fil rouge : une vie sans fin vaut-elle la peine d’être vécue ?
Futurs présents a bien aimé, mais déplore un manque de développement sur les enjeux sociétaux de ce débat

 

Mardi 17 avril, France 4, 20h55 – 22h40

Thor

Thor, visuel VOD.

Fiction réalisée en 2011, par Kenneth Branagh
http://www.telerama.fr/cinema/films/thor,426370.php
L’astrophysicienne Jane Foster, son patron Erik Selvig et Darcy Lewis, stagiaire, étudient une tempête survenue quelque part au Nouveau-Mexique. Le trio ne se doute pas qu’une partie de la mythologie scandinave est sur le point de lui tomber sur la tête. Jane, Erik et Darcy découvrent en effet, gisant inanimé sur le sol, le dieu Thor, fils d’Odin. Thor, exilé sur Terre apès avoir déclenché une guerre ancestrale le jour où son père devait lui léguer le trône d’Asgard, n’a qu’un seul but : mener une expédition punitive contre les géants de glace, qui ont tenté de reprendre le Coffre sacré, jadis volé par Odin. Pendant ce temps, à Asgard, Odin sombre dans le coma…
Xapur a bien aimé ce divertissement qui ne néglige ni l’action, ni les belles et jolies actrices

 

Mardi 17 avril, TF1 Série Film, 21h – 23h15

La Momie

09

Fiction réalisée en 1999, par Stephen Sommers
http://www.telerama.fr/cinema/films/la-momie,46851.php
1800 ans avant Jésus-Christ. Imhotep, grand prêtre de Thèbes, et Anck-Su Namun filent le parfait amour. Aussi passionnée qu’elle soit, cette romance clandestine est sans issue, puisque la belle n’est autre que la maîtresse du pharaon. Ignorant le danger qui les menace, les deux amants continuent à se fréquenter, jusqu’au jour où ils sont découverts. Anck-Su se suicide, et Imhotep est condamné à être momifié vivant et enseveli dans une crypte secrète d’Hamumille, la cité des morts. En 1923, Rick O’Connell met au jour les ruines de la cité légendaire. Il entreprend des fouilles avec une jeune égyptologue, Evelyn, et son frère, Jonathan. Leurs travaux les mènent jusqu’à la crypte de la momie…

 

Mardi 17 avril, France Culture, 22h15 – 23h

L’indispensable intégrité scientifique

73b1e-ob_a19785_franceculture

Diffusé sur France Culture dans l’émission Matières à penser
https://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser-avec-rene-frydman/lindispensable-integrite-scientifique
Dans notre série « L’éthique en tête », nous prenons bien conscience que l’éthique est en charge d’apprécier la répercussion sociétale des progrès et des découvertes scientifiques et de ce fait suscitent des débats et des prises de positions différentes.
L’intégrité scientifique, elle, ne se discute pas elle s’impose. Mais comment l’imposer ? La découverte d’un crâne humain avec une mâchoire de singe de Charles Dawson, la greffe de peau de souris noires sur des souris blanches de William Summerlin ou encore l’obtention de lignées de cellules souches embryonnaires (clônage humain) par Hwang Woo-suk sont quelques exemples des fraudes scientifiques commises par le passé.  Sans aller jusque-là  car cela touche une infime minorité de chercheurs, il a fallu dans les années 1990-2000 se préoccuper des manquements à l’intégrité scientifique qui commençaient à se multiplier compte tenu de la pression universitaire, nous vous rappelons son fameux slogan : publish or perish !
Pierre Corvol par sa réflexion en est venu à la nécessaire formation à la rigueur  et à la création de l’Office français de l’intégrité scientifique (OFIS) qui mène des expertises et qui est un lieu de recours. Sa création est la conséquence directe du rapport de Pierre Corvol « Bilan et proposition de mise en œuvre  de la charte nationale d’intégrité scientifique » remis à Thierry Mandon, secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche en juin 2016.
Enfin pour illustrer ces interrogations nous aborderons la découverte des ciseaux génétiques dont l’application dans le monde végétal, animal et humain ne fait que commencer…

 

Mardi 17 avril, France 4, 22h40 – 00h10

La petite histoire des super-héros

10

Documentaire réalisé en 2017, par Cédric Couvez
Depuis près de 80 ans, les super-héros peuplent l’imaginaire populaire. Longtemps cantonnés aux pages des comics, ils deviennent, à partir des années 2000, des vedettes de cinéma et battent tous les records du box-office. Deux maisons d’édition dominent le secteur : DC Comics et Marvel. Celle-ci doit son succès à l’imagination débordante de Stan Lee, père des Quatre Fantastiques, de Iron Man ou des X-Men.

 

Jeudi 19 avril, TFX, 21h – 23h25

Star Trek Into Darkness

Star Trek Into Darkness

Fiction réalisée en 2013, par JJ Abrams
http://www.telerama.fr/cinema/films/star-trek-into-darkness,439924.php
Starfleet, l’institution chargée de défendre les frontières de la Fédération des planètes unies, est prise pour cible par un de ses anciens agents, John Harrison. Il multiplie les actions terroristes. Passé du côté ennemi et bien décidé à accomplir sa vengeance, il projette de détruire la flotte en même temps que les valeurs qu’elle représente. A Londres, Harrison s’attaque à un centre névralgique de Starfleet, avant de prendre la fuite. Derrière lui, tout n’est que chaos. A bord de l’«USS Enterprise», le capitaine Kirk entame une éprouvante chasse à l’homme aux confins de la galaxie : lui seul peut mettre Harrison hors d’état de nuire…

Xapur l’a vu et n’a pas été convaincu

 

Jeudi 19 avril, TFX, 23h25 – 01h10

Jumanji

Jumanji

Fiction réalisée par Joe Johnston (1985)
http://www.telerama.fr/cinema/films/jumanji,39235.php
En 1869, deux adolescents en proie à la plus vive des paniques enterrent un mystérieux coffre. En 1968, un garçonnet, Alan Parrish, découvre l’objet, en sort un curieux jeu, l’emporte chez lui et convie son amie Sarah à disputer une partie avec lui. Dès son premier lancer de dés, il est «aspiré» par le jeu. En 1995, deux enfants, Judy et Peter, qui viennent d’emménager dans la maison, trouvent à leur tour le coffret. Chaque coup de dés fait apparaître de terrifiantes créatures qui saccagent tout sur leur passage. Enfin, surgit du fond d’une jungle exubérante Alan Parrish lui-même, devenu adulte. Pour qu’il puisse être délivré du sortilège qui l’enchaîne au jeu, il faut que Sarah reprenne la partie commencée près de trente ans plus tôt…

 

Vendredi 20 avril, Arte, 09h25 – 10h50

Les apprentis sorciers du climat

8

Documentaire réalisé par Pierre-Oscar Lévy, 2014
https://www.arte.tv/fr/videos/051152-000-A/les-apprentis-sorciers-du-climat/
Pour stopper le réchauffement de la planète, des scientifiques proposent de modifier le climat. Stimuler le plancton, repeindre les toits en blanc, envoyer des miroirs dans l’espace… : ces techniques plus ou moins fantaisiste font un retour en force. Une enquête remarquable sur une alternative inquiétante à la diminution d’émissions de CO2.
Stimuler le plancton, repeindre les toits en blanc, envoyer des miroirs dans l’espace… : des lubies ? Non, la géo-ingénierie. Ces techniques plus ou moins fantaisistes visent à modifier le climat afin d’enrayer le réchauffement de la planète. Longtemps, les scientifiques se sont refusé à mentionner ce plan B parce qu’ils pensaient qu’il détournerait le monde politique du plan A (limiter les émissions de gaz à effet de serre). Autrefois décrié, il opère un retour en force.
Les recherches les plus avancées proposent d’imiter l’effet des éruptions volcaniques en pulvérisant des particules refroidissantes dans la stratosphère. Pour l’instant, ces expériences restent confinées en laboratoire. Mais jusqu’à quand ? Aux États-Unis, la géo-ingénierie séduit les milieux conservateurs, ceux-là mêmes qui nient le lien entre le réchauffement climatique et l’activité humaine. Cette solution présente, il est vrai, des avantages : elle évite de se mettre les industries polluantes à dos, d’imposer de nouvelles taxes, de changer nos modes de vie, et elle crée du business. Mais des scientifiques prédisent des effets dévastateurs en cascade : augmentation des pluies, suppression de la mousson, désertification…
Ce documentaire réunit de nombreux experts, partisans ou critiques à l’égard de la manipulation du climat : scientifiques, journalistes, lobbyistes, historiens, « géo-ingénieurs », exposant placidement des projets qui font froid dans le dos… À l’aide d’un riche fonds d’archives, le film se penche sur l’histoire ahurissante de ces techniques qui ont pris leur essor durant la course à l’armement de la guerre froide, brossant au passage le portrait d’Edward Teller, qui a inspiré le docteur Folamour de Stanley Kubrick. Ce dernier pensait, notamment, régler le problème de la sécheresse californienne par une explosion nucléaire…

 

Du lundi au Vendredi, France Culture, 16h – 17h

La méthode scientifique

73b1e-ob_a19785_franceculture

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique
Une heure de savoir autour des sciences, toutes les sciences, et sur les problématiques éthiques, politiques, économiques et sociales qui font l’actualité de la recherche.
Et un vendredi par mois, une émission consacrée à nos genres de prédilection.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :