Annihilation

annihilationfilm

Fiche technique :

  • Réalisateur : Alex Garland
  • Acteurs : Natalie Portman, Oscar Isaac, Jennifer Jason Leigh, Tessa Thompson, Gina Rodriguez & Tuva Novotny
  • Scénariste : Alex Garland d’après le roman de Jeff VanderMeer
  • Date de sortie : 12 mars 2018
  • Genre : Science Fiction
  • Durée : 1h55
  • Nationalité: Américain
  • Distributeur : Netflix

SYNOPSIS : Lena, biologiste et ancienne militaire, participe à une mission destinée à comprendre ce qui est arrivé à son mari dans une zone où un mystérieux et sinistre phénomène se propage le long des côtes américaines. Une fois sur place, les membres de l’expédition découvrent que paysages et créatures ont subi des mutations, et malgré la beauté des lieux, le danger règne et menace leur vie, mais aussi leur intégrité mentale.

 

Avant d’être un film Annihilation est aussi un livre, premier tome d’une trilogie de Jeff VanderMeer. L’adaptation du roman en film s’annonçait plutôt difficile car le roman joue énormément sur la suggestion et le doute. Pourtant, Alex Garland a su s’affranchir du roman pour lui donner sa vision propre et s’en tire très bien.

Le film devait dans un premier temps sortir sur grand écran et était bâti pour cela. Mais les premières publications test n’ont pas été concluantes et le film a été jugé trop intellectuel, pas assez grand public. La Paramount a alors décidé de ne pas sortir le film à la distribution internationale sur grand écran car elle craignait un échec commercial comme ce fut le cas pour Mother!, de Darren Aronofsky. Aux États-Unis, le film est sorti en salles où il a eu un succès mitigé mais de bonnes critiques. Le film est ainsi sorti uniquement sur Netflix, ce qui est franchement dommage tant le film aurait mérité d’être vu sur grand écran. Il faut espérer que ce genre de choses ne se reproduira plus, mais j’en doute vraiment, tant les studios ne jurent que par les films de science fiction avec un scénario pauvre et énormément d’actions.

Le début du film ressemble au roman: Lena, biologiste, attend désespérément le retour de son mari parti pour une mission mystérieuse depuis un an. Elle le voit revenir un soir mais visiblement perdu et gravement blessé. Il est alors amené en compagnie de sa femme dans un mystérieux endroit: les locaux du rempart Sud. Afin d’essayer de comprendre ce qui arrive à son mari, Lena va décider de partir avec une expédition composée uniquement de femmes dans la zone où son mari était allé: la zone X. Cette zone sinistrée est marquée par une sorte de frontière qui semble avancer et menace de s’étendre à toute la région. Plusieurs expéditions sont allées à l’intérieur de la zone X mais personne n’en est revenu. Plus aucun humain n’y vit, et les organismes vivants sont victimes d’étranges mutations.

annihilationfilm3

Cette zone suscite beaucoup de questions: comment est elle apparue? De quoi est elle composée? Pourquoi et comment ces mutations ont-elles lieu? Pourquoi personne ne revient-il de cette zone? Que sont réellement ces mutations? Je pourrais en rajouter encore mais elles sont déjà suffisamment intrigantes pour donner envie de voir la suite du film. Le film suggère assez vite (dès les premières images d’ailleurs avec la comète) que la zone est apparue suite à un phénomène extra-terrestre lié à la chute d’une comète. J’avoue ne pas être trop fan de cette vision un peu trop commune à mon goût, d’ailleurs pourquoi expliquer l’origine de la zone X? Elle pourrait être apparue soudainement suite à un espèce de ras le bol de la nature qui déciderait de tout transformer à sa façon. Enfin, ce n’est pas trop gênant car la suite du film reste dans le flou et engage plutôt le spectateur à se poser des questions, à réfléchir pour établir sa ou ses théories sur la zone X. En cela, le film garde le même esprit que le roman.

Alex Garland a su créer une atmosphère troublante et menaçante. Certaines scènes sont très angoissantes et le climat se resserre peu à peu. Le huis clos de la zone renforce cette impression. On avait déjà le cas dans Ex-Machina où la tension montait crescendo. Les deux films ont aussi en commun un rythme plutôt lent. Ce rythme convient très bien à Annihilation car il permet au spectateur de mieux s’immerger dans le récit et de voir les indices pouvant amener à des explications, comme le tatouage de Lena et Anya.

annihilationfilm4

Le film, tout comme le roman, met les femmes à l’honneur. Les membres de l’expédition sont toutes des femmes marquées par la vie. À ce titre les personnages sont un peu plus développées que le roman. Le film aborde au travers de ces femmes des questions difficiles comme l’auto-destruction ou la dépression qui peuvent expliquer les raisons de se rendre dans un endroit tel que la zone X.

Visuellement, le film est très réussi, surtout grâce à l’esthétique données à la zone X avec de très belles créations comme les hommes arbres ou les statues de cristal de sel. La végétation est aussi très belle, la beauté de la nature est très bien rendue. Tout cela donne vraiment l’impression que la nature a repris le dessus sur le reste et sur l’humain. Mais ce n’est pas une zone idyllique où tout est beau, c’est une zone de mutations génétiques, de difformités.

La fin du film est ouverte, laissant peut être espérer une suite (même si on sait que la diffusion réduite du film n’aidera pas, à moins que Netflix finance). Elle colle bien à l’esprit du film qui engage à réfléchir sur beaucoup de choses autant au niveau personnel qu’au niveau de la planète et de son écologie.

Même si le film a quelques petits défauts, l’adaptation est réussie. Alex Garland (Ex Machina) a su garder l’esprit du roman tout en changeant la trame et en la rendant beaucoup plus visuelle. Les décors, et les images servent pour résoudre le mystère de la zone X ou du moins essayer de le percer. Annihilation est un bon film de science fiction, comme on aimerait en voir plus souvent.

Pour poursuivre :

chronique du livre par Célindanaé

chronique du livre par Xapur

chronique du livre par Lullaby

 

 

16 commentaires sur “Annihilation

Ajouter un commentaire

  1. Bien aimé aussi, j’ai trouvé que le réalisateur avait bien su garder l’atmosphère du livre tout en proposant un récit différent. Visuellement c’est très réussi en plus. Ca aurait été chouette de le voir sur grand écran (mais Netflix ça m’arrange en ce moment ^^)

    Aimé par 1 personne

  2. Je l’ai beaucoup vu sur Netflix et j’hésitais vraiment à le regarder car j’avais vu des avis très mitigés et dubitatifs , mais avec ta chronique je vais reconsidérer cela je pense 🙂 Et puis les images extraites du film donnent vraiment envie.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :