Black Mirror – saison 4

Black Mirror Saison 4 Netflix

La saison 4 de la série télévisée Black Mirror est disponible sur la chaîne à abonnement Netflix depuis fin décembre 2017, elle comporte six épisodes indépendants.

Avis sur les six épisodes de la saison 4 de Black Mirror

USS Callister

Cet épisode, qui porte le nom d’un vaisseau spatial lieu d’une partie de l’action, traite des jeux de rôle en ligne, les fameux MMORG, mais aussi de la réalité virtuelle qui permet à chacun de créer dans un univers fictif des avatars ou personnages sur lesquels il a tout contrôle. Sous la forme d’un hommage à (ou d’une parodie de) Star Trek, on découvre le côté pervers d’un informaticien frustré et un peu pathétique qui, une fois connecté à son propre serveur informatique, se défoule sous la forme d’un avatar calqué sur le capitaine Kirk. Ayant cloné ses proches du bureau, il devient un vrai despote s’ils ne répondent pas à ses désirs. Avec quelques passages hilarants, les costumes excentriques et les coupes de cheveux improbables, tout comme les trucages basiques, de la série vintage étant au rendez-vous. Il reste cependant une critique acerbe des joueurs en ligne, et plus généralement de tous ceux qui, profitant de l’anonymat du web, deviennent puérils et vulgaires, voire malfaisants.

Black Mirror USS Callister

 Arkangel

Un mère, craignant la disparition de sa fille, lui fait implanter un dispositif qui permet de la géolocaliser, mais aussi de voir par ses yeux et d’activer un filtre parental qui la protège de toute forme de violence. Bénéficiant de la présence de Jodie Foster à la réalisation, cet épisode part d’une crainte commune des nouveaux parents pour s’orienter vers un contrôle quasi absolu et une censure abusive. L’effet inverse à celui escompté est obtenu, puisque surprotéger les enfants n’est pas une solution, la confrontation au deuil, à la tristesse ou à la violence faisant partie de la construction de l’individu.

Black Mirror saison 4 Arkangel

 Crocodile

Complice d’un accident mortel et de la dissimulation du corps, une femme est confrontée quelques années plus tard aux souvenirs de l’événement. Une enquêtrice de compagnie d’assurance, cherchant des informations suite à une collision avec un véhicule autonome (de livraison de pizzas !), découvre en extrayant les souvenirs des témoins des agissements bien gênants et remonte sans le vouloir la piste d’un crime. Une histoire qui vire au thriller et au cauchemar sanglant tandis que l’héroïne sombre dans la folie. Saisissant et aussi glacial que les lieux de l’action (tournage en Islande), un épisode éprouvant mais marquant.

Black Mirror saison 4 Crocodile

Hang the DJ

Cette fois, ce sont les applications de rencontre amoureuse qui sont à l’honneur. Deux jeunes gens, utilisateurs d’un petit boîtier connecté, vont de liaisons en liaisons au gré de l’algorithme qui détermine leur partenaire et la durée de leur relation. Mais ils ne peuvent se résoudre à s’oublier et à essayer de se retrouver. Dans une ambiance légèrement dystopique, avec un mur qui isole du monde extérieur et des gardes armés de tasers, un épisode qui surprend le spectateur par son twist final bien trouvé, et se révèle fortement optimiste.
BLACK MIRROR SAISON 4

Metalhead

Le thème du robot tueur est un classique de la SF, il est ici couplé avec les avancées en robotique que l’on a pu voir récemment. Lors du cambriolage d’un entrepôt, des voleurs sont pris en chasse par un chien de garde électronique, qui n’aura de cesse de les exterminer ! Expulsant un shrapnel avec puce de localisation, il blesse et peut ensuite pister ses victimes, ne s’arrêtant pas avant leur mort. Situé dans une ambiance post-apo assez cryptique (peu de background pour décrire ce monde qui oscille entre La Route et Mad Max), cet épisode mené tambour battant est servi par une esthétique noir et blanc et par un casting minimaliste, il s’agit pratiquement d’un face à face entre une femme et un robot, comme une allégorie des deux « espèces » ! Éprouvant et déprimant, il ne lui manque qu’un peu plus d’explications sur le contexte mais il emporte néanmoins l’adhésion par son rythme et son esthétique.

Black Mirror saison 4 Metalhead

Black Museum

Quoi de mieux pour finir la saison qu’un épisode plus long, comprenant qui plus est trois histoires imbriquées ? C’est le cas de ce Black Museum, un musée perdu en plein désert américain et dédié au crime, axé technologique bien sûr. Bien que n’ayant qu’une visiteuse, le guide va faire une visite guidée détaillée et lui raconter les récits qui gravitent autour de plusieurs clous de sa collection. Ainsi, un implant censé aider les médecins à ressentir, et diagnostiquer, les émotions des patients, et qui a rendu l’un d’eux addict à la douleur. Ensuite, une peluche qui a accueilli le transfert de la conscience d’une femme grabataire après qu’elle ait partagé l’esprit de son mari ! Enfin, le top du spectacle, que je ne dévoilerai pas ici et qui va bien sûr conclure de façon originale et inattendue l’épisode. Vrais médecins ou apprentis sorciers sadiques, on peut s’interroger sur les expériences non maîtrisées qui ont amené à ces extrêmes !
blackmirror black museum
Une saison de haute qualité pour cette série qui n’en finit pas de nous interroger, et le plus souvent de nous inquiéter, avec les avancées de la technologie. Mais aussi avec nous-même et nos propres ressentis. Un must !
 

Lire aussi : 

Pour ne pas manquer nos prochains articles, abonnez-vous à la newsletter ou au flux RSS

3 commentaires sur “Black Mirror – saison 4

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :