Westworld – saison 1

affiche Westworld saison 1

Série télévisée américaine
Genre : science-fiction /western
Créée par Jonathan Nolan et Lisa Joy
Production: J. J. Abrams et Bryan Burk,
Diffusion: depuis le 2 octobre 2016 sur HBO
Acteurs : Evan Rachel Wood, Thandie Newton, James Marsden, Ed Harris,Anthony Hopkins

Synopsis:  A Westworld, un parc d’attractions dernier cri, les visiteurs paient des fortunes pour revivre le frisson de la conquête de l’Ouest. Dolores, Teddy et bien d’autres sont des androïdes à apparence humaine créés pour donner l’illusion et offrir du dépaysement aux clients. Pour ces derniers, Westworld est l’occasion de laisser libre-cours à leurs fantasmes. Cet univers bien huilé est mis en péril lorsqu’à la suite d’une mise à jour, quelques robots comment à adopter des comportements imprévisibles, voire erratiques. En coulisses, l’équipe, qui tire les ficelles de ce monde alternatif, s’inquiète de ces incidents de plus en plus nombreux. Les enjeux du programme Westworld étant énormes, la Direction ne peut se permettre une mauvaise publicité qui ferait fuir ses clients. Que se passe-t-il réellement avec les androïdes ré-encodés ?

………………………………

Cette série diffusée sur HBO en 2016 est l’adaptation du film Mondwest qui avait été écrit et réalisé par Michael Crichton en 1973. La deuxième saison devrait arriver sur nos écrans cette année.
Le titre de la série vient d’un parc d’attractions futuriste qui propose de revivre dans le monde de l’époque du Far West. Les visiteurs du parc vivent des scénarios programmés à l’avance et plus vrais que nature grâce aux androïdes appelés « hôtes ». Les androïdes n’ont pas conscience d’être des machines et leur mémoire est effacée à chaque boucle narrative. Ils ressemblent trait pour trait à des humains au point que cela en soit vraiment troublant. Les visiteurs du parc ont toute liberté d’agir avec les androïdes sans aucune conséquence sur leur vie, leur futur. Une mise à jour de la programmation des androïdes va entraîner une série de dysfonctionnements plus importants.

 

Westworld saison 1

Le film de Michael Crichton était centré sur les humains alors que la série a plus placé son intrigue du point de vue des machines. Les androïdes qui ont des bugs se rendent compte de leur nature et se posent la question de leur place dans l’humanité, de leur désir d’être ou non des humains. Ce thème est très bien traité et on se demande souvent qui est le plus humain des machines ou des visiteurs, eux-même faisant subir ce que bon leur semble aux androïdes, et la nature humaine la plus perverse est bien montrée dès les premiers épisodes… Le comportement des androïdes évolue beaucoup au fil des 10 épisodes au point que cela en soit presque troublant.

La série prend son temps pour mettre en place son récit et présenter ses nombreux personnages, que ce soit du côté des androïdes ou du côté des humains visitant le parc ou travaillant dans le parc. Puis le rythme de la série s’accélère franchement dans sa seconde moitié, apportant son lot de mystères sur le passé du parc, sur les créateurs des machines et leurs volontés, mais surtout sur le personnage de l’homme en noir joué par l’excellent Ed Harris. L’intrigue est vraiment crédible et se développe assez lentement, ce qui pourra surprendre ou gêner certains. Cependant, il faut aussi le temps pour expliquer clairement le concept du parc et son univers si particulier mélangeant habilement science-fiction et western.
Westworld saison 1
Le casting de la série est parfait : Ed Harris est très bon dans son rôle de visiteur du parc mystérieux et inquiétant, Anthony Hopkins également en créateurs des robots, les actrices s’en tirent aussi très bien que ce soit Evan Rachel Wood ou Thandie Newton, vraiment excellentes. Côté personnage, on retrouve un peu la même chose que pour le concept de la série, on met un peu de temps à s’attacher à eux. Ils sont complexes et cachent souvent beaucoup de choses mais ont tous une personnalité bien établie.

 

Westworld saison 1
Cette première saison de Westworld est une très bonne série présentant un univers original et trouble. Il faut cependant un peu de temps pour vraiment s’y retrouver et comprendre comment le parc fonctionne et se faire au rythme un peu lent de la première moitié. Mais une fois ce cap franchi, le scénario brillant de cette série fait jour et on prend plaisir à retrouver ses personnages. Un peu comme une bonne bouteille de vin qui aurait besoin de vieillir avant de nous étourdir de ses arômes.


Pour ne pas manquer nos prochains articles, abonnez-vous à la newsletter ou au flux RSS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :