Star Wars – Captain Phasma (Kelly Thompson // Marco Checcetto)

Captain Phasma tome 1 (épisodes 1 à 4)
Scenario : Kelly Thompson // Dessins : Marco Checcetto
Marvel // 2017 // 128 pages
Sortie en VF chez Panini Comics prévue le 13 décembre 2017
Le 8ème épisode de la meilleure saga cinématographique de tous les temps (objectivité où es-tu ?) sort aujourd’hui sur les écrans, et comme les deux années précédentes, nous avons eu le droit à quelques œuvres faisant plus ou moins office de prologue aux films pour se préparer.
Plus ou moins, car comme on a pu le voir il y a deux ans avec une avalanche de titres n’ayant au final que peu d’intérêt, le logo « Voyage vers #insérer ici nom du film# «  est un poil galvaudé.
Mais quand une mini-série en 4 épisodes, illustrée par l’excellent Marco Checcheto, s’est proposée de s’intéresser à la mystérieuse (et un peu survendue) Captain Phasma, ma curiosité s’est éveillé.
Dans Le Réveil de la Force, on avait laissé Captain Phasma en bien mauvaise posture, alors qu’Han Solo suggérait de la balancer dans un compacteur à ordure. Et c’est là qu’on la retrouve, en plein durant la bataille finale de la base Starkiller, alors qu’elle réussi à s’en sortir. Mais plutôt que de prêter main forte à ses camarades du Premier Ordre, Phasma à d’autre chose en tête, car avant tout, c’est une survivante, et si elle veut garder son poste (et sa vie accessoirement)  il va lui falloir effacer les preuves de son implication dans la suppression du bouclier d’énergie de la base, et supprimer un témoin gênant.
Comme pour les précédentes œuvres servant de prologues aux films à venir, il ne faut pas ici s’attendre à voir une déferlante d’info inédites, mais disons que le scénario va permettre d’approfondir un peu le personnage principale en s’attardant sur sa caractérisation et ses motivations.
Un scénario qui s’avère être en demi-teinte d’ailleurs avec une première partie très réussie qui retrace la fin d’épisode VII du point de vue de Phasma, une partie centrale qui se perd un peu sur une planète hostile à l’intérêt un peu limité, et une fin que l’on sent venir mais qui n’en fonctionne pas moins pour autant.
Avec une partie graphique très réussie, comme toujours avec Checceto, la mini-série offre un bon divertissement pour qui souhaite passer un peu le temps juste avant la sortie de l’épisode VIII et voir redorer un peu le blason d’une Phasma qui s’est avérée un poil décevante dans le dernier film.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :