Dark Vador : série complète (Kieron Gillen/Salvador Larroca)

Star Wars Dark Vador comics Marvel

 

  • Éditeur : Panini Comics
  • Collection : 100% Star Wars
  • Tome 1 : Parution le 07/10/2015
  • Tome 2 : Parution le 04/05/2016
  • Tome 3 : Parution le 09/11/2016
  • Tome 4 : Parution le 14/06/2017
Vous n’avez pas la berlue, cette série est bien la même que celle chroniquée par mon excellent collaborateur Xapur ici même. J’ai lu la série en entier et je préfère de loin faire une chronique générale qu’une seule par tome au contraire de Xapur qui aime entrer dans le détail. Vous aurez ainsi à disposition une chronique par tome par le sieur Xapur et une de la série par moi-même… de quoi vous faire une idée complète de cette série consacrée au seigneur Sith le plus célèbre de la galaxie: Dark Vador en personne.
Cette série se déroule entre les Épisodes IV (Un Nouvel Espoir) et V (L’Empire Contre-Attaque) et elle nous raconte ce qui est advenu à Vador pendant ce temps. En effet, il est le seul rescapé de la bataille de Yavin, considérée par l’empereur comme le pire désastre que l’Empire ait connu. L’empereur décide donc de mettre Vador à l’épreuve et de le déclasser en lui adjoignant un chef à qui il devra rendre des comptes, le général Tagge (militaire visible dans une scène de l’épisode IV : Un Nouvel Espoir, qui a du partir avant que l’étoile noire n’explose…). L’empereur a même prévu des remplaçants pour Vador au cas où.
Bien entendu, ayant vu L’Empire Contre-Attaque, on sait que Vador finira par retrouver les faveurs de Palpatine. Ce n’est donc pas là que réside l’intérêt de la série mais bien dans comment Vador va s’y prendre étant donné la faiblesse de sa position au tout début du tome 1.
Vador est un personnage complexe hanté par son passé et qui se retrouve en situation d’échec, ce qui est inadmissible pour lui. Il a des croyances différentes de beaucoup de serviteurs de l’empire et de grandes ambitions. Sa relation avec Palpatine est loin d’être au beau fixe, l’empereur ne cessant de le rabaisser et de l’humilier. Mais Vador dispose de grandes ressources et lui faudra puiser dans sa force intérieure pour réussir. Vador est un excellent personnage qui est vraiment bien exploité dans cette série, ses failles et ses forces sont évidentes. On prend plaisir à le suivre et à le voir mis à mal par l’empereur pour mieux montrer sa puissance. En cela, cette série est vraiment réussie.

 

Un autre point à souligner dans la série est la qualité des dessins. Les décors et les vaisseaux sont très bien rendus. Le dessinateur est le même sur toute la série, même s’il y a des dessinateurs additionnels pour les tomes 3 et 4. La colorisation est assez vive, ce qui donne très bien pour les vaisseaux et l’espace. Les droïdes et Vador sont également réussis, j’ai été un peu moins convaincue par l’empereur qui parfois est assez changeant. C’est un peu dommage surtout que les autres personnages sont assez bien réussis, surtout Aphra et Padmé que l’on voit dans des flashbacks.

 

 

La série est très rythmée et pleine d’actions, on est dans du Star Wars après tout. Le scénario se suit sur les 4 tomes et aucun n’est vraiment en dessous des autres. La trame générale apporte de la complexité à l’univers en ajoutant de nouveaux « méchants ». Le conflit se centre sur des partisans du côté obscur afin d’obtenir les faveurs de l’empereur et cela change du conflit Empire contre Rébellion qu’on a l’habitude de voir. Il n’y a cependant pas de réelles surprises quant au destin des personnages.
Ce n’est pas vraiment ce que l’on recherche à la lecture de cette série mais plutôt le plaisir de voir un personnage méchant, complexe et très puissant (peut-être un peu trop parfois) en action.
Ceci dit Vador n’est pas seul dans sa mission, il aura l’aide d’une archéologue un peu spéciale en la personne du docteur Aphra, et de deux droïdes, un peu spéciaux eux-aussi. Aphra est un personnage plutôt intéressant et original, elle est très heureuse de travailler pour Vador même si elle est tout à fait consciente des risques que cela engendre et il y en a beaucoup! Les deux droïdes font penser à C3PO et R2D2, ce sont quasiment les mêmes modèles, mais en côté obscur. En effet, l’équivalent C3PO adore la torture qui est son seul but. Cela donne lieu à quelques pointes d’humour par moments.
Autre clin d’œil à la trilogie initiale, Vador va être amené à affronter un rancor, légèrement différent de celui que combattra Luke. Autre clin d’œil appréciable mais à un autre univers, celui d’Indiana Jones, une réplique d’Aphra (qui est entre autre archéologue): « sa place est dans une armurerie ».
Tous ces petits détails contribuent à rendre cette série très agréable à lire. Cette série est riche, les dessins sont très réussis, le scénario tient la route, elle arrive à sortir du schéma traditionnel côté obscur contre côté lumineux et nous offre un Vador sombre à souhait.
 Si vous aimez l’univers et le personnage de Vador, cette série est faite pour vous!

Cette chronique fait partie du
Summer Star Wars Rogue One de Karine Lhisbei

2 commentaires sur “Dark Vador : série complète (Kieron Gillen/Salvador Larroca)

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :