Ex Machina

Ex Machina : Affiche

 

Ex Machina est un film de science fiction britannique coécrit et réalisé par Alex Garland.
Date de sortie cinéma : 03/06/2015. DVD/Blu-ray : 24/12/2015.
Acteurs : Domhnall Gleeson, Oscar Isaac, Alicia Vikander, Sonaya Mizuno.
Synopsis: À 26 ans, Caleb est un des plus brillants codeurs que compte BlueBook, plus important moteur de recherche Internet au monde. À ce titre, il remporte un séjour d’une semaine dans la résidence du grand patron à la montagne. Mais quand Caleb arrive dans la demeure isolée, il découvre qu’il va devoir participer à une expérience troublante  : interagir avec le représentant d’une nouvelle intelligence artificielle apparaissant sous les traits d’une très jolie femme robot prénommée Ava.
Récompenses: Le film a obtenu le prix du jury au festival de Gérardmer en 2015 et l’oscar 2016 des meilleurs effets visuels.
Le thème principal du film est l’intelligence artificielle, chose assez courante en science fiction. Le thème trouve son origine avec les travaux de Alan Turing, un des inventeurs de ce qui deviendra l’ordinateur moderne, dans les années 1950. Le test de Turing est d’ailleurs mentionné à plusieurs reprises dans le film. Le film se déroule de nos jours et suit l’histoire de Caleb, programmeur dans une société informatique qui gagne un concours interne à son entreprise lui offrant un séjour d’une semaine dans la demeure du PDG. La maison en question se révèle être en pleine nature et éloignée de tout, il faut y aller en hélicoptère puis à pied, elle est aussi très high-tech, immense et gérée par un système de clés magnétiques. Bref un endroit à part correspondant bien au caractère particulier de son propriétaire Nathan qui a fait fortune grâce à un moteur de recherche révolutionnaire (on sent bien la critique à peine masquée de la toute puissance de Google et consorts tout au long du film). Nathan est solitaire, il vit en reclus dans cette maison qui lui permet de mener à bien ses recherches sur les intelligences artificielles ce qui l’a d’ailleurs amené à faire venir Caleb chez lui. Celui-ci est en effet là pour tester Ava et savoir si elle a une conscience. Ava est une androïde ressemblant à une femme avec certaines parties de son corps montrant son caractère de machine.
Ava - film Ex Machina

Les premières rencontres entre Caleb et Ava se font à travers des vitres mais Caleb est vite subjugué par Ava qui apparaît de plus en plus comme une femme à ses yeux et à ceux du spectateur. Quasiment tout le film se déroule dans la maison qui même si elle est très grande et pourvue de grandes baies vitrées et située en pleine nature apparaît vite comme une espèce de bunker renforçant l’impression de huis-clos, voire de prison. L’ajout d’un système de vidéo-surveillance contrôlé par Nathan pousse cette logique encore plus loin. Il y a peu de personnages dans le film et les principales scènes sont entre 2 personnages: Nathan et Caleb ou Caleb et Ava. La tension monte peu à peu et elle est renforcée par le côté oppressant de la maison et le caractère plus qu’étrange de Nathan, sorte de docteur Frankenstein moderne et alcoolique.

La maison est presque un personnage à part entière, ultra moderne, immense avec des endroits secrets où Caleb ne peut pas entrer avec sa carte, elle rend presque claustrophobe malgré les paysages qui l’entourent. Petite anecdote: le décor du film est un hôtel en Norvège où on peut d’ailleurs loger.

Ex Machina, maison du film

 

Les acteurs sont assez convaincants surtout Oscar Isaac dans un rôle de personnage très étrange, à la fois très intelligent et pris du syndrome du savant fou mais passant beaucoup de temps à boire et faire du sport, vivant en reclus dans cette maison ultra moderne. Les deux acteurs du film se sont retrouvés dans Star Wars VII : le Réveil de la Force, peu de temps après ce film. Alicia Vikander donne de la profondeur à son rôle d’intelligence artificielle et on comprend le trouble qu’elle provoque chez Caleb.
La réalisation d’Alex Garland apporte son lot de surprises tout en jouant sur un rythme lent et en utilisant vraiment très bien les décors offerts par la maison et la nature.
Ex Machina est vraiment un film intéressant, qui s’inscrit dans un des objectifs de la science-fiction qui est de nous faire réfléchir sur les progrès de la science et ses impacts et dangers pour l’homme. D’ailleurs, le magazine New Scientist a parlé du film en ces termes en janvier 2015 : « Il est rare de voir un film sur la science qui soit intellectuellement sans concession. L’Ex machina d’Alex Garland est exactement cela : un thriller psycho-technologique raffiné, sobre, et cérébral, qui donne un coup de fouet à la science-fiction intelligente, laquelle en avait bien besoin. » Cela définit bien le film qui prouve que la bonne science-fiction n’est pas seulement faite d’effets spéciaux mais surtout d’une histoire crédible et de questionnements sur la science et l’homme.[no-sidebar]

 

5 commentaires sur “Ex Machina

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :