Prometheus

affiche du film Prometheus

Retour aux sources de la saga Alien avec le film Prometheus, préquel qui tire son nom de celui d’un vaisseau spatial d’exploration. Dans un futur proche, des scientifiques ont en effet découvert que toutes les civilisations antiques avaient représenté un humanoïde de grande taille, désignant du doigt une planète au sein d’une constellation. Le richissime homme d’affaires Peter Weyland finance la construction du vaisseau Prometheus chargé d’aller explorer la planète indiquée et de remonter aux origines de la vie : ces humanoïdes sont en effet les créateurs de l’espèce humaine, d’où leur surnom d’Ingénieurs.

[Cette critique contient des spoilers]

Prometheus

Arrivés sur la planète LV-223, les scientifiques découvrent une construction qui s’avérera être un camouflage pour un vaisseau spatial, siège d’un massacre passé : les Ingénieurs ont été exterminés par des armes biologiques qu’ils avaient conçus et qui sont réactivées involontairement par l’équipage du Prometheus. Les créatures sont aidés par David, un androïde créé par Leyland afin de l’aider à vaincre la vieillesse grâce à la technologie des Ingénieurs. Les explorateurs découvrent aussi que les humanoïdes avaient pour intention d’aller tuer les humains, et qu’ils s’apprêtaient à partir pour la Terre. Il reste dans le vaisseau un des humanoïdes en animation suspendue, et tandis que Weyland, qui était caché à bord du Prometheus, établit le contact grâce aux dons des langues de David, l’Ingénieur décide de tuer les humains présents et d’aller attaquer la Terre. Mais le reste de l’équipage du Prometheus, à commencer par le Docteur Elisabeth Shaw, un temps infectée par une créature, décide de ne pas le laisser faire et arrive de justesse à s’en débarrasser, grâce à un monstre créé d’après les armes aliens. Seuls survit finalement Shaw, qui répare David et s’en va essayer de trouver des réponses sur la planète-mère des Ingénieurs.
Grosse déception que ce Prometheus, dont on espérait qu’il apporte des réponses à la saga Alien. Qui était le space jockey mythique du premier film ? D’où venaient les aliens xénomorphes ? Le film apporte des réponses, mais pose d’autres questions. Si les Ingénieurs sont bien des extra-terrestres avancés ayant amené la vie sur Terre, on ne saura pas pourquoi ils ont décidé de la détruire ensuite. Outre leur aspect raté en effet spéciaux, ils perdent aussi une partie de leur intérêt en révélant leur forme réelle, cachée par leur scaphandre mythique qui laissait supposer un look bien différent. Pourquoi les Ingénieurs ont-ils révélé aux civilisations antiques terriennes l’emplacement de la planète LV-223, qui est en fait un simple dépôt d’armes, alors que celles-ci ne pourraient pas y accéder avant des millénaires ?

Prometheus (2012) Ridley Scott

Ce ne sont que quelques unes des incohérences de ce film qui pêche à tous les niveaux. Effets spéciaux souvent ratés, avec un monstre final pathétique, maquillage pitoyable sur Weyland, personnages sous-développés, avec une héroïne (la peu expressive Noomi Rapace) bien peu charismatique qui singe la fameuse Ripley et se jette dans l’action juste après une opération importante au ventre, comportements débiles (tels les deux personnages qui se perdent dans le vaisseau alien sans que leurs collègues ne remarquent qu’ils ne sont pas rentrés à bord et qui tentent d’amadouer des serpents inconnus et visiblement agressifs, ou ceux qui fuient un vaisseau qui s’écrase en restant pile dans son axe), grande aisance dans l’analyse qu’a l’androïde à décrypter les écrits et langues des Ingénieurs, hologrammes qui se déclenchent tout seuls pour montrer des enregistrements du passé… j’en passe et des pires.
Sans frémir un instant, un comble dans cette saga, le spectateur hésite entre bâillements et incompréhension devant tant de médiocrité, pour un film qui ne se montre à aucun moment digne de (la plupart de) ses prédécesseurs. Un préquel massacré, qui ne tient pas ses promesses, et un Ridley Scott bien peu à la hauteur du film mythique qui a lancé sa carrière !

Un film de Ridley Scott, avec Noomi Rapace, Michael Fassbender, Charlize Theron, Idris Elba.
Durée : 2 h 03.
Date de sortie cinéma : 30/05/2012
Date de sortie DVD-Blu-ray : 03/10/2012[no-sidebar]

5 commentaires sur “Prometheus

Ajouter un commentaire

  1. Pour moi la plus grosse incohérence du scénario reste la question : Pourquoi les Ingénieurs ont-ils révélé aux civilisations antiques terriennes l'emplacement de la planète LV-223, qui est en fait un simple dépôt d'armes, alors que celles-ci ne pourraient pas y accéder avant des millénaires ? En gros on vous fait un dessin de la carte de notre base d'armement (déjà non mais quelle idée) et ensuite de toute façon vous ne pouvez pas y aller. difficile de croire que c'est le même réalisateur que le premier Alien c'est certain!

    J'aime

  2. Je suis plus indulgente mais je n'avais pas trop d'attentes. Le film pourrait être sympa s'il ne ressemblait pas à ce point à un remake du tout premier, avec une intrigue trop prévisible et des personnages qui battent des records de stupidité (hélas).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :