Ghost in the Shell (1995)

Ghost in the Shell (film, 1995) Mamoru Oshii

Alors que la version en prises de vue réelles arrive sur nos écrans, penchons-nous sur le dessin animé « classique » de 1995 réalisé par Mamoru Oshii et adapté d’une série de mangas (disponible en V.F. chez Glénat). Celui-ci met en scène deux policiers cyborgs, le major Motoko Kusanagi et Batou, sur les traces d’un pirate informatique dont le pseudonyme est « Puppet master ».
Sur fond de rivalité entre les services (la Section 9 à laquelle appartiennent les deux héros, et la Section 6 dont les buts sont plus nébuleux), une course s’engage tandis que le pirate semble bien décider à se rendre !
Ghost in the Shell alterne scènes d’actions hyper-violentes dans un Tokyo futuriste qui n’est pas sans rappeler les mégalopoles de Blade Runner, et scènes plus intimistes, avec des pauses de calme qui paraissent parfois incongrues. Il rappelle aussi (ou préfigure) Matrix dont il partage plusieurs points communs.

Ghost in the Shell (1995)

Malgré l’animation qui a forcément un peu vieilli, le film reste regardable et il est un peu dommage que le scénario soit un peu parasité par la guerre des services, pas toujours très claire, qui occulte le message principal. La création d’une intelligence artificielle, au sein d’un réseau informatique, peut-elle s’assimiler à la vie ? Et les cyborgs, avec les deux policiers bien malmenés et rapiécés à coup de pièces détachées et d’implants, sont-ils eux toujours humains ? Ce sont les questions qui taraudent le major et la fascinent chez le pirate.
Un film au ton résolument adulte, dans la violence comme dans les scènes de nu qui tendent parfois au voyeurisme et qui, s’il n’est pas dénoué de défauts, fait partie des classiques de la science-fiction.
N.B. Un second film reprenant certains personnages, Ghost in the Shell 2: Innocence, a été supervisé par le même réalisateur en 2004, qui a aussi adapté le manga sous la forme d’une série animée, Ghost in the Shell: Stand Alone Complex, entre 2002 et 2005. En 2008, un remake du film de 1995 avec des effets spéciaux remis aux goûts du jour a été réalisé et ressorti sous le titre Ghost in the Shell 2.0.

Synopsis

Dans un Japon futuriste régi par l’Internet, le major Motoko Kusunagi, une femme cyborg ultra-perfectionnée, est hantée par des interrogations ontologiques. Elle appartient, malgré elle, à une cyber-police musclée dotée de moyens quasi-illimités pour lutter contre le crime informatique.
Le jour où sa section retrouve la trace du ‘Puppet Master’, un hacker mystérieux et légendaire dont l’identité reste totalement inconnue, la jeune femme se met en tète de pénétrer le corps de celui-ci et d’en analyser le ghost (élément indéfinissable de la conscience, apparenté à l’âme) dans l’espoir d’y trouver les réponses à ses propres questions existentielles…

Réalisation : Mamoru Oshii

Sortie cinéma le 20/01/1997 en France. Sortie DVD – Blu-ray le 15/03/2017. 
Durée : 1 h 23[no-sidebar]

5 commentaires sur “Ghost in the Shell (1995)

Ajouter un commentaire

  1. Je l'ai revu avant d'aller voir la version live, il est très particulier (notamment par cette alternance violence / scènes contemplatives parfois) mais ça fait son charme. Je l'aime mieux que la version live un peu trop lisse en comparaison.

    J'aime

  2. Je devait avoir 15ans quand j'ai vu ce film et j'en garde un très bon souvenirs, même s'il me semble que j'étais à l'époque passé à côté de la moitié des thématiques ^^
    Je ne l'ai pas revu depuis mais j'écoute très souvent la BO de Kenji Kawai que j'adore ! 🙂
    Je vais tâcher de le revoir avant de voir le film live…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :