Low – tome 3 : les Rivages de l’Espérance

Low tome 3 Urban Comics
Low est un comic book de science-fiction signé Rick Remender et Greg Tocchini. Dans un futur lointain, le Soleil s’est déréglé et a avancé sa transformation en géante rouge. Devant la montée de la chaleur et des radiations, l’humanité n’a eu d’autre choix que de fuir dans les profondeurs marines. 
Le premier tome voyait l’éclatement d’une famille de la cité de Salus, attaquée par des pirates. Le père, porteur d’une super-armure, mourrait de ses blessures, ses deux filles étaient kidnappées et seule restait sa femme, Stel, et son fils, Marik. Dans le second tome, ils entamaient la remontée vers la surface, sur la trace d’une sonde venue leur apporter les coordonnées d’une planète habitable vers laquelle l’humanité pourrait fuir. Ils retrouvaient aussi fortuitement les deux filles, l’une ayant été adoptée par les pirates, l’autre conditionnée mentalement dans une autre cité où elle vivait depuis, pour traquer toute trace d’espoir parmi le peuple.
L’optimisme de Stel, qui la pousse en avant envers et contre tout, devra résister aux morts, aux blessures, aux désillusions. Accompagnée de deux gladiateurs, elle va découvrir dans ce troisième tome ce qu’il advint de la surface de la Terre. Car si l’homme a fui, ce n’est pas le cas des autres espèces, qui ont largement muté – et gardent jalousement la sonde spatiale objet de toutes les convoitises. Les deux filles, Tajo et Della, ne sont pas en peine non plus, d’autant que l’une d’elle ne semble pas partager les espoirs de sa famille…
Low Urban Comics
Le changement (partiel) d’environnement réussit plutôt à la saga qui ne se relance à la surface. Et même si certains personnages sont un peu agaçants d’optimisme forcené, élevé en religion, l’ensemble se lit bien. Les dessins de Tocchini sont toujours réussis, même si, comme dans les tomes précédents, il existe un certain manque de lisibilité par moments. Mais il n’a pas son pareil pour imaginer des vaisseaux et créatures alambiqués, et est bien complété par une colorisation très marquée.
Editeur : Urban Comics
Collection : Indies
Date de sortie : 27 janvier 2017
Pagination : 144 pages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :