Premier Contact

Présenté en avant-première au festival des Utopiales et auréolé depuis sa sortie de critiques dithyrambiques, Premier Contact (Arrival en V.O.) met en scène Louise Banks, une linguiste que l’armée américaine appelle pour établir des relations avec des extra-terrestres. Ceux-ci sont arrivés sur Terre à bord de douze vaisseaux disséminés dans le monde, et stationnaires depuis, comme en attente.

Attention la critique qui suit contient de nombreux spoilers, pour avoir mon avis, allez directement à la fin !
Premier Contact n’est pas un film qui mise sur le spectaculaire et l’action. Bien au contraire, le réalisateur Denis Villeneuve centre l’histoire sur Louise, la linguiste qui va essayer de comprendre les aliens. Ceux-ci sont présentés de façon progressive, diffuse, presque intime. Et l’établissement des relations, la compréhension mutuelle, se fera très progressivement. C’est une façon de faire qui exige que le spectateur adhère et qui peut en rebuter certains, tant le rythme du film est parfois (souvent) lent, notamment dans sa première partie.

premier contact affiche

En alternance, des bribes de la vie de famille de Louise sont intercalées dans le récit, et nous montre des scènes de ses relations avec sa fille, qui se terminent tragiquement par la mort de celle-ci des suites d’une maladie incurable. Des moments touchants, mais souvent tire-larmes car l’histoire m’a semblé souvent vouloir forcer l’émotion, et quel meilleur moyen de le faire qu’en mettant en scène une petite fille malade ?
Alors qu’on peut penser qu’il s’agit de scènes du passé, l’évolution du récit nous apprendra qu’il s’agit en fait de visions du futur. En effet, Louise a non seulement désobéi à tous les protocoles pour mieux dialoguer sans barrières avec les aliens mais ceux-ci lui ont donné le pouvoir de comprendre leur langue et de voir l’avenir. Pratique, non ? C’est aussi un des points qui m’ont déçu dans le film. Pourtant le fait de dépeindre les E.T. sous forme d’espèce de pieuvres à sept pattes (les heptapodes), de les faire communiquer par un système complexe d’écriture à base de jet d’encre (ou de fumée ?) était intéressant, ainsi d’ailleurs que de ne pas miser sur un conflit basique comme on en voit à tour de manivelle au cinéma. Et de s’intéresser aux difficultés de communication, ou à l’influence du langage sur nos actes et comportements. Mais l’intrigue est hélas trop cousue de fil blanc et le récit accumule les facilités.

Premier contact amy adams

Si Amy Adams est convaincante et porte le film, Jeremy Renner fait de la figuration (il semble tout juste là pour donner un surnom débile aux aliens), et on devine très vite comment sa relation avec l’héroïne va évoluer. Ajoutons à cela les facilités de scénario auxquelles se livrent souvent les films américains, mettant ceux-ci au coeur du récit et leur donnant le beau rôle. La coopération internationale autour des douze vaisseaux est ainsi trop peu développée. Rajoutons également des chinois belliqueux, que Louise convaincra pourtant aisément (en citant les derniers mots de la femme du général, on en rajoute dans le tire-larme).
Tout n’est pas à jeter dans Premier Contact, qui bénéficie d’une photographie soignée, de belles séquences sonores, et de plusieurs moments émouvants. Il y a une vraie volonté de soigner le film, qui peuvent parfois évoquer du Kubrick ou du Spielberg. Mais le rythme lent et le scénario abusant de facilités font qu’il s’agit au final d’une vraie déception, amplifiée par les louanges reçues par le film.

Ou alors il faudra être plus sensible (ou indulgent) que je ne peux l’être…

Quelques informations ;

  • le scénario a été adapté d’une nouvelle de Ted Chiang, L’Histoire de ta vie, parue dans le recueil La Tour de Babylone (disponible chez Denoël Lunes d’Encres ou FolioSF),
  • le réalisateur Denis Villeneuve travaille actuellement sur Blade Runner 2049, la suite du chef d’oeuvre de Ridley Scott

Synopsis

Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.
Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…

Un film réalisé par Denis Villeneuve, avec Amy Adams, Jeremy Renner, Ryan Reynolds et Forest Whitaker.

Date de sortie 7 décembre 2016.[no-sidebar]

9 commentaires sur “Premier Contact

Ajouter un commentaire

  1. Tout à fait d'accord avec toi concernant le côté tire-larme de la petite fille, qui aurait pu être abordé plus subtilement et avec la quasi absence de Jeremy Renner. Finalement seul le personnage de Louise est vraiment développé. Mais bon ça change des héros habituel, cela ne pas donc pas semblé une mauvaise chose en soi.
    J'ai pour ma part beaucoup ressenti les longueur sur le départ, mais une fois que cela a « démarré » j'ai été totalement prise par l'histoire.

    J'aime

  2. « Beaucoup de gens ont aimé, je me sens un peu seul sur ce coup-là 🙂 »

    Ta critique est d'autant plus intéressante, du coup 😉
    C'est vrai qu'il y a un fond mélo-dramatique dans le film…
    Je suis vraiment désolé que tu n'aies pas accroché, je serais curieux d'avoir ton avis concernant la nouvelle qui, pour le coup, est un peu plus « cérébrale » (même si l'histoire est globalement la même). Dans la nouvelle, toute la réflexion philosophique sur le langage est passionnante.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :