Spice & Wolf – tome 1

Spice & Wolf tome 1

Spice & Wolf est un manga de Isuna Hasekura en collaboration avec Juu Ayakura et Keito Koume. Spice & Wolf, ou les fondamentaux de l’économie est un titre qui aurait pu lui aller comme un gant, mais cela risquerait fort de faire fuir le client.

Les hommes délaissaient chaque jour un peu plus leurs traditions et leurs croyances au profit de nouvelles méthodes de culture pour tirer un maximum de bénéfices de leurs moissons. C’est au cours de son passage à Psaroe que Lawrence, jeune marchand itinérant, découvre un jeune femme nue dans sa carriole. Il la prend d’abord pour une fille de joie, jusqu’à ce quelle se présente avec ses oreilles et une queue. Il s’agit d’Holo, la déesse des moissons du village, une louve vivant dans le blé! Ne se sentant guère utile, elle décide retrouver sa forêt natale. Et Lawrence se laisse convaincre de l’accompagner dans les lointaines terres du nord.
Ce premier tome démarre tranquillement, et sert à structurer l’univers du manga entre commerce et époque médiévale. Les marchands itinérants sont un des rares moyen de communications et d’échanges entre les divers villages de ce pays, ainsi qu’entre les comptoirs nationaux et étrangers. Seules quelques villes peuvent accueillir des commerçants venus d’ailleurs et en cela, le manga possèdent des parfums orientaux (Japon et Chine, notamment). Lawrence a un rêve : s’établir définitivement dans une échoppe et cesser ses voyages éreintants. Dans le premier tome, une offre trop belle se présente à lui. Sur les conseils de la méfiante Holo, il accepte de participer à l’affaire, sans se départir d’une certaine réserve.

Le mange s’axe autour de 3 thèmes : la solitude, les rêves et les transactions. Cette introduction qui s’achève sur un cliff-hanger ne fait que les présenter et les effleurer avec délicatesse. L’ambiance y est agréable, douce et prenante. Effectivement, si l’action n’ébouriffe pas le lecteur à chaque page, le conte et les personnages sont suffisamment attachants pour maintenir l’intérêt. En outre, les dessins sont précis et élégants tandis que les interactions entre Holo et Lawrence sont tendres et amusantes. Un très beau duo.

Je le conseille également comme une forme d’introduction ludique à l’économie ! Vivement, le tome 2 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :