The Flash (2014) – Saison 1

The Flash 2014 - Poster Saison 1
La saison 1 de Flash (The Flash), comprend 23 épisodes. La première diffusion a eu lieu aux USA d’octobre 2014 à mai 2015 sur la chaîne The CW, puis en France de juillet à septembre 2015 sur TF1.

Même si j’ai toujours été beaucoup plus Marvel que DC, mon enfance et adolescence a été marquée par ces derniers d’un point de vue télévisuel. Que ce soit tout d’abord par la superbe série animée Batman, par Lois & Clark, ou bien par la première série Flash des années 90. Depuis quelque temps, je m’intéresse un peu plus à l’univers DC en comics, et ayant commencé la dernière série Flash à laquelle j’accroche énormément, j’ai décidé de jeter un œil sur la série de la CW. Bon par contre, Arrow ne m’intéresse toujours pas…

L’homme le plus rapide du monde

Barry Allen travaille dans la police scientifique à Central City avec son père adoptif le détective Joe West. Quand il était enfant, il a été témoin du meurtre de sa mère par une présence mystérieuse au sein d’un genre d’éclair rouge et jaune. Malheureusement, personne ne croit à sa version, son père est arrêté et condamné, et Barry se retrouve à vivre chez Joe, le père de sa meilleure amie Iris.
De nos jours, il est victime d’un terrible accident causé par l’explosion de l’accélérateur de particules de STAR Lab. Il va passer 9 mois dans le coma, veillé par le directeur du Labo et scientifique de génie Harrison Wells. À son réveil, il va découvrir qu’il a acquis des aptitudes hors-normes qui lui confèrent une vitesse impossible ! À l’aide de ses nouveaux pouvoirs, d’Harrison Wells et de ses équipiers Cisco et Caitlin Snow ainsi que de son père adoptif, il va décider d’aider les gens et de traquer les autres personnes qui se sont découvert des super pouvoirs suite à l’accident et qui les utilisent à mauvais escient.
Barry Iris & JoeJe dois dire que je me suis dirigé vers cette série avec pas mal de réserves. La dernière série que j’avais en tête dans l’univers DC, c’était Smallville. J’avais suivi les premières saisons avant de lâcher, un peu saoulé par le côté gnangnan et soap trop prononcé, et j’avais peur de retrouver ça dans Flash, malgré l’âge des protagonistes qui ont laissé le lycée depuis un moment. Et en fait, il y a un petit peu de ça, mais pas que, et globalement, ça passe bien.
C’est vraiment le point faible de cette saison, le triangle amoureux impliquant Barry et Iris. C’est assez cliché, et pas très bien traité, et le personnage d’Iris est plutôt mal géré, il est souvent peu intéressant et ses réactions agacent régulièrement. En plus de ça, il faut avouer que le casting principal, s’il s’agit de jeunes adultes, fait très ado et se trouve être très lisse. Mais il ne faut pas s’arrêter sur ces menus défauts, car à côté de ça, il y a énormément de points positifs.

Classique mais efficace

Captain Cold & HeatwaveLa plupart des épisodes fonctionnent sur un schéma classique, ils nous font découvrir un « monstre de la semaine », un nouveau métahumain, Barry doit trouver comment le vaincre, et cela lui permet de découvrir petit à petit l’étendue de ses pouvoirs. En parallèle, chaque épisode dissémine des informations sur le fil conducteur de la série, la recherche du meurtrier de la mère de Barry. Assez ténu au départ, il prend de plus en plus d’importance à mesure que l’on avance dans la saison, jusqu’au climax du dernier épisode.
Si c’est classique au niveau de l’intrigue, ça n’en est pas moins très efficace, on prend beaucoup de plaisir à suivre les péripéties de notre bolide, et le ton de la série résolument optimiste et assumant pleinement son côté super-héroïque rend le tout vraiment très agréable. C’est coloré, c’est plutôt fun et souvent drôle, plein de références geek, et avec un petit côté naïf qui change des histoires qui se veulent sombre tel Batman V Superman.
Barry & Joe
Mais là où la série est vraiment une belle réussite, c’est dans ses personnages et leurs relations. Car à l’exception du triangle amoureux et d’Iris, c’est une franche réussite pour le reste. Barry est attachant, attendrissant même parfois, et sa relation avec son père adoptif Joe West est vraiment parfaite. Les deux acteurs ont une alchimie qui fonctionne à merveille, et leurs interactions sont une grande réussite, pleines d’humour, et de sentiments exprimés, ce qui fait plaisir à voir !
Les autres personnages secondaires ne sont pas en reste, que ce soit Cisco, l’ingénieur totalement geek ou Caitlin Snow, la scientifique un peu réservée, mais investit à fond dans sa mission. Ils épaulent tous les deux Barry avec talent, sont indissociables de sa réussite et s’avèrent rapidement indispensables.
Autre membre important de l’entourage de notre bolide écarlate, le Dr Harrison Wells. Responsable de la situation de Barry, puisque c’est lui qui a créé l’accélérateur de particule ayant explosé, il est très investi, paternel, aidant et protégeant Barry comme il le peut. Il est cependant assez ambigu par moment, et cache des secrets qui se dévoileront tout au long de la saison.

Casting principal de The Flash

Une série attachante

Alors oui, ce n’est clairement pas la série du siècle, c’est parfois un peu cheap, notamment pour la représentation de certains vilains, il y a des défauts et des choses agaçantes, mais c’est globalement plaisant à voir. On finit par se prendre au jeu, par laisser de côtés tout les menus défauts, et se passionner pour les luttes de Barry et de ses amis et on passe un très bon moment.
On notera aussi que certains acteurs de la série Flash des 90’s ont des rôles, comme le précédent interprète de Flash qui joue le père de Barry ou Mark Hammil qui reprend son rôle du vilain Trickster dans la série !
Mark Hammil - Trickster 2014
Bande annonce de la saison 1 en version originale
Bande annonce de la saison 1 en français.[no-sidebar]

2 commentaires sur “The Flash (2014) – Saison 1

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :