Paper Girls – tome 1

critique de Paper Girls tome 1 urban comics

Les années 80 ont la côte en ce moment, entre le récent film Pixels, la série TV Stranger Things et le comic book Paper Girls, il est temps de ressortir la coupe mulet et le walkman ! L’histoire qui nous est contée par le scénariste reconnu Brian K. Vaughan (Y, le dernier homme, Ex MachinaSaga) s’intéresse à un métier depuis longtemps disparu, celui des livreurs de journaux à vélo qui, dès l’aubre, lancaient l’édition du jour sur les seuils des maisons endormies.

Ici, il s’agit de livreuses avec quatre jeunes adolescentes qui exercent ce petit boulot. Chacune a son caractère et se révèle attachante. Bien évidemment, leur quotidien va basculer dans l’étrange une nuit d’Halloween lorsque de mystérieux personnages apparaissent et s’en prennent à elles, que des phénomènes météorologiques bizarres se déclenchent et… je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler l’histoire !

Aux crayons, l’excellent Cliff Chiang (Wonder Woman) possède le trait qu’il faut pour assurer un mélange de rétro et de moderne, et restitue avec brio cette atmosphère étrange dans laquelle bascule rapidement la série.

Une série qui ravira les lecteurs de SF, qu’ils aient connus ou pas les années 80, avec des personnages intéressants, une ambiance particulière, des dessins réussis, le tout couronné par le prix Eisner 2016 de la meilleure nouvelle série et du meilleur dessinateur.

A découvrir sans trop dépenser puisque ce premier tome est à un prix excceptionnel de 10 €.

Au lendemain de la célèbre fête d’Halloween, la petite ville de Stony Stream, Ohio, s’éveille. C’est du moins le cas de Mac, KJ, Tiffany et Erin, quatre jeunes livreuses de journaux. La routine des tournées matinales est enclenchée, jusqu’au moment où leur itinéraire croise celui d’un groupe d’étranges individus encapuchonnés, violents et au langage inconnu ; et d’une mystérieuse machine dont tout semble indiquer qu’elle ne viendrait pas de la Terre… Une découverte qui pourrait bien changer leur vie à jamais.

Editeur : Urban Comics
Collection : Urban Indies
Date de sortie : 07 octobre 2016
Pagination : 160 pages

Un autre avis ? L’Imaginarium Electrique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :